Parcours"Banane"
LES METRIQUES

Ce système de mesure (également appelé Jauge Internationale ou "JI") est si parfait qu'il n'a été modifié que 2 fois depuis sa création... en 1906 ! Il permet de dessiner des bateaux différents mais d'aspect et de performances très proches. Les chiffres "12", "8" et "6" n'ont aucun rapport avec la longueur du bateau mais représentent le résultat de la formule choisie. Un 12M JI mesure environ 20m, un 8M JI, 13m et un 6M JI, environ 11m. Du reste on dit un 12metre sans "s".

LE " 5,5M "

Le 5.5 est un quillard manoeuvré par trois équipiers, dont la formule de jauge, due à C. Nicholson, remonte à 1948. Série olympique de 1952 à 1968, le 5.5 est resté très actif et la flotte compte chaque année de nouveaux bateaux. Le bateau mesure en moyenne 9 mètres, pèse entre 1750 et 2050 kilos et porte quelques 30 m2 de voilure. La série dispute chaque année un Championnat du Monde.

LES TRADITIONS

Ils représentent tous les Yachts construits avant 1974 et, de plus modernes aussi, mais conservant "l'Esprit". Ils sont si différents les uns des autres qu'il faut les classer en six catégories et appliquer des coefficients de temps complexes pour obtenir un classement équitable.

Retour haut de page
 
Retour haut de page
 
Retour haut de page
 
Retour haut de page
L'axe du parcours doit être le plus proche possible de celui du vent, ce qui impose une vigilance de tous les instants au Comité de Course qui, en cas de variation notable modifiera la position des bouées et indiquera aux concurrents le nouveau cap à suivre pour rejoindre la marque suivante : c'est le rôle des commissaires qui, dans ce cas, hisseront le pavillon "C" et afficheront le cap à suivre pour rejoindre la nouvelle bouée. Les "Traditions" eux, utilisent des bouées dont la position est fixe et connue. Le N° du parcours à effectuer est choisi par le Comité au dernier moment, en fonction des conditions météorologiques, et affiché, en clair, sur le Bateau-Comité, au moment du départ .
LES PARCOURS
Les Dragon courent dans la Rade Est, les "Classes Metriques" dans la rade Ouest. Les Yachts de "Tradition", quant à eux, prennent le départ dans la Rade Ouest, également, mais leurs parcours les conduisent vers l'extérieur de la baie afin d'éviter les risques de "mélanges" avec les autres catégories. Dragon et "Classes Metriques", effectuent des parcours dits "bananes"... C'est un type de parcours très simple mais technique : les concurrents ont à parcourir 3 sections (on dit des "bords") face au vent, donc en "louvoyant" : ce sont les bords 1, 3 et 5, et deux bords au vent arrière (2 et 4) ce qui impose des choix techniques et tactiques représentant le summum de l'art de la Régate.
LES REGATES A CANNES
Ce n'est pas par hasard si, depuis 1859, le Yachting Mondial a choisi CANNES comme Terrain de Jeux. En effet, peu de rades jouissent d'un environnement aussi agréable à l'œil que doux à la navigation. Certes, on lui reproche ses brises souvent fantasques, mais il faut croire qu'il s'agit d'un attrait supplémentaire puisque depuis plus d'un siècle les plus beaux yachts du Monde s'affrontent dans cette baie harmonieuse avec les Iles de Lérins, le massif de l'l'Esterel et celui du Mercantour pour toile de fond !. Plus de 70 jours par an, le plan d'eau de CANNES se couvre de voiles à l'occasion de nombreuses régates organisées par l'un des quatre Clubs Nautiques cannois. Mais, incontestablement, ce sont les "Régates Royales" qui, chaque dernière semaine de Septembre, constituent le "point d'orgue" de la saison, réunissant plus de 150 yachts parmi les plus beaux du Monde, de 10 à 50 mètres ! Une semaine durant, ces splendeurs, souvent centenaires, s'affrontent en joutes acharnées mais toujours empreintes de "fair play". Naviguant au ras des plages et des jetées, elles offrent un spectacle d'une rare beauté que des centaines de spectateurs, connaisseurs ou profanes venus des quatre coins de l'Europe, dégustent voluptueusement. Il suffit pour cela de se promener sur le bord de mer ou de flâner sur les quais avant et après les courses : la mer est partout à CANNES !
AU PORT ET A TERRE
Les "Régates Royales"® réunissent chaque année plus de 150 yachts, toutes tailles confondues, soit un peu plus de mille équipiers, auxquels s'ajoutent les accompagnants, les assistants techniques, les visiteurs et, bien entendu, la presse nationale et internationale, sans oublier l'organisation, les Comités de Course, le Jury International et les partenaires institutionnels et commerciaux En tout, ce sont donc environ 1500 personnes qui "vivent" sur le site du Vieux Port de Cannes que la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nice-Côte d'Azur met à la disposition des "Régates Royales"® dix jours durant. C'est donc un incroyable "ballet" de pontons, de mouillages et de tentes qui anime le Port pendant les trois jours qui séparent le Salon Nautique (Festival International de la Plaisance) des "Régates Royales"®. Un tour de force pour le personnel du Port de Cannes et les installateurs du Village ! Car c'est une véritable "Minipole" qui envahit l'aire de carénage sur sa quasi-totalité afin d'accueillir les structures administratives et sportives indispensables à une épreuve internationale de cette importance. N'oublions pas la nécessité d'abri en cas de mauvais temps (rarissime à Cannes, mais sait-on jamais ! ) et les structures permettant aux partenaires des "Régates Royales"® de réaliser leurs opérations de relations publiques ainsi qu'aux sociétés spécialisées, soigneusement sélectionnées, de présenter leurs produits aux équipages et au public puisque les"Régates Royales"® sont ouvertes à tous. Ainsi, les participants comme les visiteurs et les spectateurs se sentent "chez eux" à terre comme sur l'eau sur un site "convivial", "cosy", comme disent nos amis anglais. Et tout ceci à deux pas des nombreux hôtels et restaurants que Cannes leur propose tout autour du Vieux Port, en plein cœur de la Ville !... Ils pourront ainsi dîner dans la douceur des soirées de Septembre tout en admirant la forêt de mâts que des dizaines de projecteurs illuminent chaque soir.
LES YACHTS EN COURSE

Les DRAGON

Quillard à 3 équipiers de 8, 9m de long, 1, 7t et portant 62m2 de voilure au portant, Il a participé aux J.O. de 1948 à 72.Pour "fêter" l'an 2000, les DRAGON disputeront leur Championnat de France "OPEN" (c'est-à-dire ouvert à toutes les nations) qui réunira 75 à 80 unités, représentant 12 nations et un plateau largement digne d'un Championnat du Monde. Les DRAGON courent en rade EST (Côté Golfe Juan) sur des parcours "banane" (Allers et Retours dans l'axe du vent).

Retour menu